Passeurs d'histoires

L’Institut français Stuttgart organise du 14 au 18 novembre 2016 la deuxième édition du séminaire de traduction franco-allemand PASSEURS D’HISTOIRES dédié à la littérature jeunesse.

PASSEURS D’HISTOIRES met l’accent sur une part importante de la production littéraire contemporaine germanophone et francophone : la littérature jeunesse. Au vu des nombreux ouvrages édités et publiés en France et en Allemagne, la diffusion et la promotion au delà des frontières de ce genre spécifique représente aujourd’hui un enjeu majeur. La traduction franco-allemande permet d’œuvrer en ce sens. En effet, en tant que « passeurs », les traducteurs et traductrices jouent un rôle essentiel dans ce processus de transmission, d’échange et de partage, en permettant, entre autre, au jeune lecteur de dépasser la barrière de la langue et de découvrir d’autres cultures. L’accessibilité et la diffusion des livres dans l’autre langue sont ainsi déterminées par les choix opérés par les traducteurs.

Ce séminaire a pour vocation de participer à la professionnalisation des traducteurs et traductrices franco-allemands, en leur offrant un programme riche et varié. Sous l’œil expert de Tobias Scheffel, les dix traducteurs et traductrices sélectionnés auront l’occasion se concentrer exclusivement sur des questions de  traduction au cours d’ ateliers pratiques. Le focus sera mis sur des textes choisis, qui mettent en avant des thématiques de traduction spécifiques au genre de la littérature jeunesse, comme par exemple le transfert de spécificités culturelles d’une langue à l’autre, les particularités du langage des jeunes ou encore la question de l’adaptation d’un texte à l’âge du lecteur. Une partie des textes sera envoyée en amont du séminaire et une autre partie sera directement proposée par les participants au cours du séminaire. Les participants rencontreront également des professionnels du secteur du livre, seront formés aux différents soutiens possibles à la traduction et réfléchiront à certains enjeux propres à leur profession. Les traducteurs seront invités à animer des ateliers autour de la traduction dans des écoles sélectionnées de la région de Stuttgart.

PASSEURS D’HISTOIRES donne rendez-vous aux traducteurs et traductrices français et allemands et leur propose un temps d’échange et de partage autour de leur profession, de ses enjeux et de ses perspectives.

_________________________

Voici les participants de cette année! 
 

CÉCILE RUPP
Depuis l’année 2002, je travaille comme traductrice indépendante. La plupart du temps, mes traductions sont faites du français vers l’allemand, et plus occasionnellement de l’anglais vers l’allemand. Une grande partie de mes traductions ont trait à la littérature spécialisée dans les sciences de la nature et dans les sciences humaines: la biologie par exemple, les sciences de l’environnement, la sociologie, ou la médecine. De manière complémentaire à celles-ci, je traduis également des matériaux d’enseignement, pour les étudiants de premier et de second cycle, dans les domaines qui concernent surtout la protection de la nature et l’écologie en général. Néanmoins, les tâches qui me procurent le plus de plaisir sont celles où la créativité langagière est en jeu: la traduction de contes et de récits destinés aux enfants et à la jeunesse, où je suis bien évidemment invitée d’écrire dans une langue plus accessible, tout en faisant preuve d’une rigueur analogue à celle qui s’impose dans la rédaction de mes autres textes.
 

ANJA KOOTZ
Anja Kootz est née en 1977 à Waren/Müritz au nord de l'Allemagne. Elle a fait des études de littérature à Berlin et même à New York. En 2011 elle a participé au Programme Georges-Arthur Goldschmidt (programme franco-allemand pour jeunes traducteurs/-trices littéraires). Elle a traduit des livres pour les enfants, des œuvres de jeunes et de nombreuses bandes dessinées.

 

 

ANNE THOMAS 
Anne Thomas est née à Karl-Marx-Stadt en 1988. Sa famille fuit alors à l’ouest et Anne grandit à Flensburg. En 2013, son Master de traduction en poche, elle s’installe à Paris comme traductrice et parfois interprète, mais travaille aussi à Londres. Elle traduit surtout des textes dans le domaine culturel et elle monte sur les planches régulièrement, mais la littérature reste sa vraie passion. Ses interventions comme interprète pendant des soirées littéraires et des colloques, ainsi que les cours d’allemand qu’elle donne à Polytech Sud sont une distraction  bienvenue de son travail solitaire.

 

ANNE-SOPHIE SEIDLER
Je m’appelle Anne-Sophie Seidler. Je suis française et vis depuis 1997 en Allemagne. Je suis diplômée en traduction et exerce le métier de traductrice depuis 2002. Comme j’adore traduire des textes qui sonnent bien, mon travail se concentre en majeure partie sur des textes publicitaires, des sites internet, des livrets de CD et de DVD (de musique classique), ainsi que sur la littérature jeunesse. Ma philosophie quand je traduis : je n’effectue jamais un simple transfert de mots d’une langue à une autre, mais cherche toujours à saisir l’âme du texte et à lui donner vie dans un nouveau corps.

 

CATHERINE LIVET
Catherine Livet vit entre Paris et Berlin. Après dix ans d’enseignement de l’allemand dans un collège de la banlieue parisienne, elle participe au programme Goldschmidt pour jeunes traducteurs littéraires franco-allemands en 2013. Aujourd’hui, elle traduit des textes culturels (audioguides, guides de voyage,..) et des articles universitaires. En parallèle, elle enseigne la traduction à l’université de Paris III, rédige des comptes-rendus de lecture pour plusieurs éditeurs de littérature jeunesse et intervient régulièrement en collège et en lycée dans le cadre d’ateliers. Son expérience et son activité dans le milieu scolaire la conduit tout naturellement à s’intéresser à la traduction de la littérature pour la jeunesse
 

FRANCOISE GUIGUET
Née en 1958 en France, vit depuis 1980 à Vienne (Autriche). Études d’allemand (maîtrise) à l’Université de Grenoble, formation de graphiste à la Kunstschule de Vienne. Travaille en free-lance depuis 1986 comme traductrice littéraire, graphiste et voix studio. Traductions dans les domaines suivants : histoire de l’art, théorie de l’art, cinéma (y compris sous-titrage et traduction sur tournage), musique, pièces radiophoniques, littérature contemporaine et poésie. Elle chante depuis des années dans différentes formations a cappella.

 

 

PEGGY ROLLAND
Germaniste, linguiste de formation, Peggy Rolland a travaillé entre la France et l'Allemagne en tant que journaliste, puis pour un organisme universitaire allemand, avant de se tourner vers la traduction, l'écriture et la chanson. Ses interventions en tant que musicienne auprès des enfants l'ont naturellement menée à la littérature jeunesse. Elle a traduit deux romans, parus chez Fleurus : Winston, un chat en mission secrète ( Frauke Scheunemann) et Les Passeurs d'histoires (Mechtild Gläser).

 

_________________________

PROGRAMME DU SÉMINAIRE

(sous réserve)

Lundi 14 novembre 2016

Vers 16 h                     Arrivée des participants

17h                              Mot d’accueil et présentation du programme

17h30                           Übersetzerförderung der Robert Bosch Stiftung, Anna-Dorothea Grass, Robert Bosch Stiftung

19h                              Dîner au restaurant

Mardi 15 novembre 2016

9h30                            Textarbeit

14h00                           Préparation aux ateliers dans les écoles, Tobias Scheffel, traducteur

16h00                           "Die Übersetzung von Bilderbüchern: Das Verhältnis zwischen Text und Bild“, Elisabeth Pedrini, Éducatrice spécialisée

18h00                           Fin de la journée

Mercredi 16 novembre

10h30                           Rencontre avec Esslinger Thienemann Verlag

12h                              Rencontre avec Les éditions du Ricochet

14h00                           Textarbeit

16h                              Rencontre avec Patrick Hertweck : Lecture et discussion

18h                              Fin de la journée

Jeudi 17 novembre 2016

Matinée                        Ateliers dans les écoles

13h30                           Feedback des ateliers dans les écoles, avec Tobias Scheffel et Mathilde Fourgeot

15h30                           Textarbeit

19h30                           Vernissage à l’Institut français

Vendredi 18 novembre 2016

9h30                            Textarbeit

14h                              Feedback sur le séminaire en général

15h30                           Fin du séminaire

 

Organisateurs : Institut français Stuttgart. Avec le soutien de la DVA-Stiftung. Cette fondation placée sous la régie de la Robert-Bosch Stiftung soutient les relations franco-allemandes dans le domaine de la traduction et des échanges scientifiques.

_________________________

Quelques impressions du séminaire de 2014...

Présentation des activités de soutien à la traduction de la Robert Bosch Stiftung, Irene Joos

Ateliers dans les écoles, Laurence Bouvard - participante 2014

Rencontre chez Thienemann-Esslinger Verlag

Participants 2014 - Institut français Stuttgart